Devenir Auditeur indépendant

Un commissaire aux comptes est un auditeur indépendant. Il joue un rôle unique, au carrefour du droit et de l’économie, au service du bien commun et de l’intérêt général.

Il exerce sa mission dans le cadre d’une obligation légale ou sur une base volontaire, au service des entreprises mais aussi des associations ou de certaines entités du secteur public, comme les universités ou les hôpitaux.

Tiers indépendant, qui travaille dans et pour le respect des lois, il sécurise les entreprises et leur écosystème en formulant une opinion sur l’exactitude et la sincérité des comptes annuels de l’entité qu’il a auditée.

En dehors de sa mission de certification des comptes, il peut intervenir dans le cadre de missions ponctuelles pour délivrer des attestations ou formuler des diagnostics sur la santé financière de l’entreprise, la transparence et la rigueur de sa gestion, sa démarche RSE, etc.

Un commissaire aux comptes a une grande liberté d’exercice : grande ou petite structure, libéral ou non, il rencontre de nombreux interlocuteurs et s’enrichit de toutes ces relations dans la réalisation de sa mission.

 Un métier enrichissant

L’identité de l’auditeur indépendant peut se résumer ainsi :

– il est le garant de pratiques respectueuses des lois dans le monde des affaires, dans l’intérêt des actionnaires, des salariés et de toutes les parties prenantes de l’entité auditée,

– il est un entrepreneur au service de l’intérêt général,

– il est indépendant vis-à-vis de l’entité qu’il contrôle.

Le commissaire aux comptes est toujours dans l’action :

– il travaille pour des secteurs d’activités variés, se déplace dans de nombreuses entreprises, sur le territoire ou à l’international,

– il échange, rencontre, communique et utilise de nombreuses techniques : financières, économiques et juridiques…

L’auditeur légal travaille en équipe. Son métier est respecté. Il évolue rapidement vers le management d’équipe et vers de l’autonomie.

 En savoir plus : www.devenirauditeur.fr